Archives pour la catégorie Articles

Pourquoi faire du yoga tôt le matin avant de commencer sa journée ?

Un individu qui va à 1 à 2 cours de yoga par semaine commence à ressentir de manière significative les bienfaits du yoga dans son quotidien. Il commence à se faire happer par l’effet boule de neige en yoga (cf article).  S’il souhaite aller plus loin plusieurs options s’offrent à lui :

  • Aller à d’autres cours structurés de la même manière que ses cours réguliers (généralement les asanas constituent le coeur de la séance) et sur des créneaux identiques (midi et/ou soir)
  • Pratiquer seul pendant ses temps libres
  • Aller à d’autres cours s’appuyant sur des techniques différentes et sur d’autres créneaux. (journée, tôt le matin)
  • Faire un stage de yoga pour approfondir sa pratique

Les 4 options sont bien sûr valables et complémentaires. Au pratiquant d’expérimenter ce qui le fait avancer. Dans cet article je présente les bienfaits d’une pratique matinale.

L’avenir appartient à ceux qui se lève tôt

L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt dit l’adage. Je dirais même plus l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt pour faire leurs sadhanas. Tout le monde est d’accord sur le principe. La mise en application s’avère plus délicate surtout pour les lève-tard et pourtant. Tout est une question d’habitude.

Tôt le matin = pas d’imprévu

Il n’y a que 24 h dans une journée. Quand le pratiquant planifie sa séance en fin de journée et qu’un imprévu survient, ou tout simplement que son mental lui joue un mauvais tour en trouvant une excuse, alors la séance tant attendue passe à la trappe. En pratiquant tôt le matin le pratiquant est sûr qu’il n’y aura pas d’imprévu.

Le plus dur c’est de dérouler le tapis

Pour se lever tôt pour pratiquer il faut :

  • d’abord se coucher un peu plus tôt que d’habitude. Il faut chercher à conserver à quelque chose près la même durée de sommeil. A titre d’exemple, le dalaï lama se couche par exemple à 20h et se lève à 4h du matin pour méditer. Il conserve ainsi 8h de sommeil. A noter qu’à moyen terme, avec une pratique régulière le pratiquant a de moins en moins besoin de dormir.
  • mettre son réveil 5 à 10 minutes avant l’heure de pratique souhaitée (c’est le temps qu’il faut généralement pour se réveiller et faire ses besoins).
  • Ensuite le plus dur c’est de sortir du lit et de dérouler le tapis. Une fois que le tapis est déroulé, le pratiquant trouve toujours l’énergie pour faire sa sadhana. Et encore une fois ce n’est qu’une question d’habitude. On dit qu’il faut 21 jours d’affilés pour mettre en place une nouvelle habitude.

Ne pas réfléchir : juste le faire (just do it)

Personne ne se pose la question de se brosser les dents ou non. Tout le monde se brosse les dents à minima 3 minutes le matin et le soir. Personne ne se demande réellement pour quoi le fait-on. C’est une habitude ancrée depuis des années. On se brosse les dents parce que ces bons pour la santé et puis c’est tout. Et bien c’est la même chose avec le hatha yoga. Le hatha yoga est méthode physico-psychique qui permet à celui qui le pratique de changer, de faire des progrès, d’évoluer. C’est une méthode ancestrale qui a fait ses preuves et marche sur toute personne qui le pratique. Faîtes confiance à votre corps, faîtes au yoga et pratiquer. 

Commencer la journée par un moment pour soi pour être disponible pour les autres le reste de la journée

Prendre du temps pour soi est souvent considéré comme un acte égoïste. C’est une erreur. Pour aimer les autres il faut commencer par s’aimer soi-même. Pour cela, rien de tel qu’une sadhana matinale. En prenant soin de lui tôt le matin, le pratiquant commence sa journée en se faisant du bien. Et parce qu’il est bien dans son corps et son être il est plus disponible pour les autres.

Se prendre en main

Tout individu est soumis à l’inertie, au poids du quotidien, à l’attraction terrestre d’une certaine manière.  Il est possible d’attendre des autres qu’ils nous prennent par la main pour nous accompagner dans notre parcours.  S’il y a accompagnement, celui-ci est toujours limité. Personne ne peut pratiquer à votre place.  Mieux vaut avoir son destin entre ses mains et pratiquer (Aide-toi et le ciel t’aidera).

Ressentir les bénéfices toute la journée

Une séance de hatha yoga bien construite place celui qui le pratique à l’équilibre, équilibre du corps (gauche-droite ; force-souplesse), équilibre au niveau de la psyché (sortir de la dualité). Cet état de yoga dure plusieurs heures après la séance. Quand on pratique le soir, on profite des bénéfices que pendant une heure ou deux jusqu’au coucher. Quand on pratique le matin c’est toute la journée qu’on en profite.

Pratiquer à jeun

On mange trop. Un individu qui ne pratique pas met en moyenne 3 heures à digérer un repas. Avec 3 repas par jour, notre système digestif est quasiment tout le temps en action (il ne se repose presque jamais).  Une sadhana matinale permet de pratiquer à jeun avec un long temps (au moins 8h) sans manger depuis le dernier repas (ici le dîner) sans que cela présente une effort car c’est pendant notre nuit de sommeil. Le fait d’être à jeun permet de réaliser plus facilement toute une série de techniques comme les pranayama et les sat-karma.

Séances matinales sur l’île de Nantes mardi et jeudi 7h15-8h30

Pour les nantais je propose 2 séances matinales sur l’île de Nantes les mardis et jeudis de 7h15 à 8h30. Les séances se déroulent à la passerelle (20 rue de la tour d’auvergne).

Ces séances sont composées :

Pour plus d’infos : https://stageyogalagom.com/2018/06/28/cours-hatha-yoga-ile-de-nantes-la-passerelle-lundi-12h30-13h30-mardi-et-jeudi-7h15-8h30-mercredi-10h-11h15/

Pour toutes demandes de renseignements (stages, cours collectifs) , contacter

  • Clément LEURENT : 06 33 62 52 96
  • Email : yogalagom@gmail.com

Inscrivez vous à la newsletter et soyez informé des prochains stages

images

Publicités

Yoga nidra : l’arbre

Pour fêter la nouvelle année, j’ai le plaisir de mettre en ligne un nouveau yoga nidra : l’arbre. Il dure une 40aine de minutes et a été enregistré pendant un stage de yoga.

Yoga Nidra : l’arbre

Avant de faire ce yoga nidra, je vous invite à lire cet article sur les bienfaits du yoga nidra : https://stageyogalagom.com/2017/12/01/le-yoga-nidra-interets-et-bienfaits/

Pour réaliser un yoga nidra dans de bonnes conditions, il est recommandé :

  • d’être allongé sur le dos en position confortable sur un tapis de yoga. Mettre éventuellement un coussin sous la tête.
  • bien couvert (mieux vaut avoir trop chaud que trop froid)
  • d’être dans un endroit calme (éteignez vos téléphones portables)

Vous pouvez retrouver d’autres nidras et méditations dirigées en allant sur le site internet de mes maîtres Jean-Louis et Francis Gianfermi de l’association Sankara

Marianne Vergne issue de la même lignée propose également des yoga nidras.

Pour les découvrir : https://www.assovidya.com/news

Stage hatha yoga avec Clément LEURENT

J’organise régulièrement des stages de hatha yoga. Durant ces stages, nous approfondissons différentes techniques du hatha yoga : asanas, salutation au soleil, pranayama, méditation dirigée et le yoga nidra. Les yoga nidras proposés sont directement liées à la thématique du stage. Ils sont progressifs et le fait d’en faire plusieurs pendant le stage augmentent grandement leurs effets.

Pour toutes demandes de renseignements (stages, cours particuliers et collectifs) , contacter

Inscrivez vous à la newsletter et soyez informé des prochains stages

images

L’effet boule de neige en yoga

C’est l’hiver. Il fait froid. Malgré les bonnes résolutions  du début d’année,  vous avez davantage envie d’hiberner, de rester chez vous que de faire du yoga. Et pourtant.

Cela fait des années que vous entendez parler du yoga et de ses bienfaits. Vous décidez de vous y mettre et vous inscrire à un cours à côté de chez vous. Bravo !!!

Commencer c’est bien. Ne pas s’arrêter au bout de 2 séances c’est mieux. Le hatha yoga n’est pas la dernière activité physique à la mode c’est une méthode physico-psychique qui permet au pratiquant de faire des progrès physiques (force, souplesse, équilibre) et psychiques (être davantage maître de son mental). Bref, c’est une pratique ancestrale qui a fait ses preuves et (n’ayons pas peur des mots) permet au pratiquant de changer, d’être une meilleure personne.

Même avec les plus belles aspirations du monde, le chemin vers l’état de Yoga est semé d’embûches. Toutefois, si on connaît les obstacles et surtout si on sait ce qu’il y a derrière, c’est un peu plus facile de trouver la motivation et l’énergie pour pratiquer. Dans cet article, je vais tenter de vous montrer par quelles étapes passent le pratiquant et comment simplement par la pratique il se laisse aspirer par l’effet boule de neige du yoga. A noter que l’effet boule de neige prend souvent du temps et peut s’étaler sur plusieurs années voire plusieurs vies =).

effet boule neige yoga

1. Le pratiquant s’inscrit à un cours de hatha yoga

Vous vous êtes inscrit à un cours de yoga à côté de chez vous. L’enseignant de yoga est bien. Les autres élèves sont sympas et la salle est agréable. Vous ressentez un bien-être certain après les séances. Pourtant, au bout de 2 séances, un imprévu arrive et vous ratez une séance.  Rien de dramatique. Vous irez la semaine d’après. Là encore, pas de chance vous avez beaucoup de travail ce jour là et vous devez renoncer à votre séance. Puis, c’est le cercle vicieux. Vous n’osez plus retourner aux cours car cela fait déjà 3 semaines que vous n’y êtes pas allé. La petite boule de neige que vous avez commencé à faire grossir tombe dans un précipice.

Pourquoi, malgré toute votre bonne volonté, vous n’arrivez pas à venir aux cours de yoga alors que cela vous procure un profond bien-être ?

C’est la faute à tamas (l’un des 3 gunas), l’inertie, le poids du quotidien. Les pratiquants débutants et même de niveau intermédiaire sont toujours soumis à cette énergie qui les tire vers le bas.

Une seule solution : persévérer. Tous les pratiquants passent par là. La vraie question que le pratiquant doit se poser est de savoir s’il est heureux aujourd’hui et maintenant. Si ce n’est pas le cas ou tout simplement s’il a vraiment envie de faire des progrès, d’évoluer alors il peut s’appuyer sur le hatha yoga.

2. Le pratiquant va régulièrement aux cours de hatha yoga

Vous êtes maintenant un pratiquant régulier et vous allez toutes les semaines à au moins un ou deux cours par semaine. Vos cours de hatha yoga sont inscrits en rouge dans votre agenda et quelque soit la saison vous répondez toujours présent. Encore une fois, bravo !!!

Votre régularité vous permet de gagner en tonicité, d’être plus souple, d’avoir une meilleure conscience de votre corps et d’avoir une meilleure stabilité mentale. Votre boule de neige grossit à vue d’oeil.

Vous avez conscience que le yoga vous fait du bien et vous trouvez l’énergie pour aller au cours. Chaque fois que vous sortez du cours, vous vous sentez extrêmement bien. Vous goûtez au bien être et à l’oubli de soi…Le jour d’après également.  Puis, le jour qui suit votre corps recommence à vous tirailler ou des sautes d’humeur reviennent. Heureusement, le jour d’après il y a votre deuxième cours de la semaine qui va vous replacer à l’équilibre. Bref, malgré votre présence régulière aux cours, votre état physique et mental fluctue.

Pourquoi cela ? Tout simplement, parce que Rome ne s’est pas fait en un jour et qu’il faut du temps pour changer, pour sortir de ses conditionnements. La solution : pratiquer en plus tout seul chez soi.

3. Le pratiquant va régulièrement aux cours et pratique 1 à 2 fois par semaine tout seul chez lui

Le hatha yoga vous fait terriblement du bien et puisqu’on vous a dit que c’était la voie par laquelle il faut passer pour avancer, 1 à 2 fois par semaine vous vous levez un peu plus tôt le matin pour faire quelques techniques apprises en cours ou en stages.  Vous faîtes des salutations au soleil (5, 10, 20, 27, 54, 81, 108) quelques postures, un peu de pranayama, des sat-karmas. Là encore, le pratiquant passe bien souvent par des phases où il pratique seul en pointillés. Puis, encore une fois si le pratiquant est persévérant et qu’il a vraiment envie de changer, la magie du yoga opère.

De plus en plus emporté par son élan, la boule de neige grossit encore et encore . Le pratiquant a plus d’énergie (Rajas), il digère mieux, est plus en forme physiquement et commence à avoir une belle stabilité énergétique, physique et mentale. (Sattva)

Hélas, une fois encore, comme un vélo lancé à toute vitesse sur lequel on arrête de pédaler, il arrive un moment où le vélo ralentit. Le tout étant d’arriver à maintenir un taux énergétique pour stabiliser le corps et le mental.

C’est admis que nous sommes  plus irritables quand nous sommes fatigués. Et bien c’est le même principe en yoga. Tout est une question d’énergie. Quand le pratiquant a moins d’énergie il retombe dans ses travers.  Si le pratiquant maintient un certain niveau énergétique rien ne peut l’atteindre. Il faut donc augmenter la dose =)

4. Le pratiquant pratique quotidiennement 

Le pratiquant pratique tous les jours en cours ou tout seul. Il s’organise pour faire sa pratique car c’est devenu sa priorité. Quand le pratiquant arrive à ce stade là, il est sur la crête du point de non-retour.  Le yoga fait partie intégrante de sa vie et il est véritablement entraîné par l’effet boule de neige. Le pratiquant progresse physiquement. Il a de plus en plus d’énergie (Rajas). Il dort moins. La notion d’effort mental pour la pratique ne se pose plus. Même s’il y a des périodes où il est un peu moins au top, une vraie paix intérieure s’installe dans son quotidien. (Sattva)

 La pratique est devenu une évidence. Le pratiquant commence à ressentir les premières manifestations de la réalisation. Il est parfois envahi d’une grande joie. Il a l’énergie d’entreprendre, de créer. Il n’est presque plus soumis à Tamas (l’inertie).

5.  Le pratiquant pratique quotidiennement plusieurs heures par jour

Le pratiquant passe quotidiennement plusieurs heures par jour sur son tapis. Il fait ses techniques avec une grande détente et vigilance. Le pratiquant maintient presqu’en continu l’état de yoga et vit des expériences fortes…Le pratiquant ne fait qu’un avec le boule de neige du yoga. Et là encore, il est possible d’aller plus loin…

Faire grossir sa boule de neige

Chaque personne aspire au bonheur. Le hatha yoga est une méthode physico-physique extrêmement complète qui peut mener à la réalisation. Bien sûr, la réalisation n’est pas à la portée de tout le monde et comme l’un de mes maîtres a l’habitude de dire « si c’était aussi facile que cela, la planète serait peuplée de yogi ». Reste que le hatha yoga peut permettre à celui qui le pratique de se faire du bien, de s’offrir une belle respiration dans son quotidien et de faire grossir à son rythme sa boule de neige du yoga. Deux qualités essentielles sont nécessaires pour franchir les différents paliers :

  • La ténacité. Elle s’exprime dans l’avant-pratique si on peut dire. Comme on dit : « le plus dur c’est de dérouler le tapis ». Le pratiquant doit donc s’organiser, se discipliner dans sa pratique car il n’y a pas de liberté sans discipline. Comme dans chaque apprentissage il faut travailler pour avancer. On ne naît pas yogi on le devient.
  • La sensibilité :  Cette qualité s’exprime pendant la pratique. Quelque soit la technique que le pratiquant est en train de faire, il doit la faire en pleine conscience, être à l’écoute de son corps « en se libérant du connu » (Krishnamurti), ne pas faire la technique de manière mécanique. Il doit devenir le propriétaire de son corps. Tout cela en ajoutant le caractère sensuel, non pas dans le côté charnel mais dans le côté sensitivo-hédoniste. Se déconditionner, sortir des zones réflexes, s’intérioriser et découvrir la sensualité de la technique, le plaisir de la détente, en somme prendre son pied =). Voilà tout l’enjeu. Pour arriver à ce niveau d’ écoute et de perception une grande détente et vigilance sont nécessaires.

Stages Hatha yoga avec Clément LEURENT

J’organise régulièrement des stages de hatha yoga à la montagne et à la mer. Ces stages sont l’occasion d’approfondir les différentes techniques du yoga (asanas, salutations au soleil, yoga nidra, pranayama, méditation dirigée) et permettent de passer un palier.

Pour en savoir plus sur les prochains stages 

Cours de hatha yoga à Nantes

yoga lagom nantes vertou

Pour en savoir plus sur les cours proposés sur l’ile de Nantes et à Vertou

Pour toutes demandes de renseignements (stages, cours particuliers et collectifs) , contacter

Inscrivez vous à la newsletter et soyez informé des prochains stages

images

Le yoga nidra : intérêts et bienfaits

Le yoga nidra est une technique de raja yoga. Elle a été réintroduite et diffusée par le Swami Satyananda (1923-2009). Il signifie littéralement sommeil éveillé.  Le yoga nidra se pratique à plat dos, ce qui permet un accès à beaucoup de personnes et notamment à tous ceux pour qui la posture assises est difficile ou impossible.

Le yoga nidra : un protocole bien précis

Bien souvent un amalgame est fait entre la relaxation, la méditation dirigée et le yoga nidra. Le yoga nidra répond à un protocole bien précis et toutes les techniques qui ne suivent pas ce cahier des charges ne peuvent être appelé yoga nidra. Un yoga nidra comprend systématiquement, une préparation ; un sankalpa ; des rotations de conscience ; le souffle ; des images rapides et sensations ; des histoires longues avec symboles ou archétypes. L’immobilité totale est requise pendant tout le yoga nidra.

Chaque phase correspond à différentes enveloppes ou corps et agit sur différentes ondes cérébrales.

Le sankalpa

Le sankalpa est une résolution à prendre sur soi-même, de manière positive. C’est un message que chaque pratiquant choisit personnellement et qu’il envoie à son subconscient. Ce message s’exprime sous la forme d’une phrase affirmative, à la première personne (cela ne concerne que le pratiquant et n’implique pas une tierce personne) et au temps présent (car le passé est passé et demain ne vient jamais).
On le répète 3 fois mentalement dans sa tête avec conviction et enthousiasme au signal de
l’enseignant. Le sankalpa est présenté toutefois une proposition facultative que le pratiquant décide d’installer ou non. Ce sankalpa est souvent répété également une nouvelle fois en fin de séance après l’histoire longue.

Le yoga nidra harmonise nos corps

C’est une technique complète qui harmonise nos différentes enveloppes ou corps. Nous sommes constitués de 6 corps :

  • Physique
  • Pranique / éthérique
  • Emotif / astral
  • Mental
  • Psychique / subtil où siègent l’égo et le moi
  • Causal / archétypal

Le yoga nidra favorise la santé physique et psychique. Le désaccord entre les différentes enveloppes peut générer des pathologies physiques ou mentales.

Le yoga nidra travaille sur différentes ondes cérébrales

La particularité du yoga nidra est de travailler sur différentes ondes cérébrales. Les diverses séquences, selon leur durée amène le pratiquant d’onde en onde (Béta, Alpha, Thêta, Delta) ou d’état en état.

Dans les ondes béta et alpha l’individu est encore conscient pour la plupart du temps (premières phases du yoga nidra). La conscience en onde thêta est maintenue pour les individus avancés.

L’objectif est d’arriver à maintenir la conscience au travers des quatre différentes ondes autrement dit rester bien présent, ne pas s’endormir, tomber dans le sommeil pendant toute la durée du nidra.

Le yoga nidra fait remonter en surface des choses enfouies

Bien avant que Freud « découvre » les notions d’inconscient et de subconscient, les textes de l’Inde ancienne parlent des samkaras et vasanas enfouis dans notre nature profonde (voire dans nos vies antérieures et dans notre patrimoine humain).
Le yoga nidra nous permet de nous reconnecter à un nous-même caché, de mieux connaître sa nature profonde (qui suis-je ?) et de découvrir « sa mission sacrée » (où vais-je ?).

C’est donc une technique extrêmement puissante qui permet à l’individu de vivre des expériences révélatrices qui lui permettront d‘avancer dans la vie en étant plus en adéquation avec ses aspirations profondes.

Yoga nidra : la fleur de lotus

Pour que vous puissiez expérimenter le yoga nidra, je vous propose un yoga nidra que j’ai enregistré lors d’un stage de yoga. Pour réaliser un yoga nidra dans de bonnes conditions, il est recommandé :

  • d’être allongé sur le dos en position confortable sur un tapis de yoga. Mettre éventuellement un coussin sous la tête.
  • bien couvert (mieux vaut avoir trop chaud que trop froid)
  • d’être dans un endroit calme (éteignez vos téléphones portables)


Vous pouvez retrouver d’autres nidras et méditations dirigées en allant sur le site internet de mes maîtres Jean-Louis et Francis Gianfermi de l’association Sankara

La majeure partie du contenu de cet article est issu de la formation que j’ai suivi avec mes maîtres Jean-Louis et Francis Gianfermi.

Marianne Vergne issue de la même lignée propose également des yoga nidras.

Pour les découvrir : https://www.assovidya.com/news

Stage hatha yoga avec Clément LEURENT

J’organise régulièrement des stages de hatha yoga. Durant ces stages, nous approfondissons différentes techniques du hatha yoga : asanas, salutation au soleil, pranayama, méditation dirigée et le yoga nidra. Les yoga nidras proposés sont directement liées à la thématique du stage. Ils sont progressifs et le fait d’en faire plusieurs pendant le stage augmentent grandement leurs effets.

Pour toutes demandes de renseignements (stages, cours particuliers et collectifs) , contacter

Inscrivez vous à la newsletter et soyez informé des prochains stages

images

Voyage au delà de mon cerveau et le hatha yoga

Je viens de terminer le livre du Dr Jill Bolte Taylor Voyage au-delà de mon cerveau. En tant que professeur de hatha yoga j’ai trouvé ce livre passionnant car il précise notamment les fonctions de notre cerveau gauche et de notre cerveau droit.

L’AVC ou l’extinction progressive du cerveau gauche et de ses fonctions

Comme tous les matins à presque 37 ans le Dc Jill Bolte Taylor se lève pour aller au travail. Elle ne se sent pas très bien mais pense qu’avec un peu d’exercice cela va aller mieux. Elle se met donc sur son rameur mais au bout de quelques minutes ces capacités motrices baissent…Puis pour aller vite, d’autres symptômes apparaîtront. Etant chercheur en neuroscience assez rapidement elle identifie les symptômes et se rend compte qu’elle est en train de faire un AVC. Quelle chance se dit elle pour une chercheur en neurosciences!!!  Malgré la déterioration rapide de ces capacités motrices et cérébrales, elle arrive à appeler à l’aide et se retrouve aux urgences où elle sera hospitalisée puis opérée quelques semaines plus tard.Il lui faudra ensuite 8 ans de rééducation pour retrouver toutes ces capacités.

Au delà de la description des symptomes d’un AVC qui pourrait nous permettre de sauver un proche si un jour un tel évènement nous arrive, l’intérêt majeur de ce passage est la mise en avant des capacités du cerveau droit.

Voici donc le récit de mon odyssée dans les abîmes insondable de mon esprit muet où une profonde quietude a envahi mon être tout entier. P9

Au bout de quelques heures, je suis passée par un état de conscience modifié où il me semblait ne plus faire qu’un avec le reste de l’univers p11

Pendant son AVC, le Dc Jill Bolte Taylor est partagée entre la baisse de ses capacités venant du cerveau gauche et la quiétude ressentie par la mise en avant de ses capacités venant du cerveau droit.

Mon énergie s’échappait de ma fragile enveloppe corporelle...Etant donné que mon hémisphère gauche ne m’incitait plus à m’identifier à la somme des parties de mon corps, la quiétude de mon hémisphère droit a envahi ma conscience enfin libre. P77

Ma conscience venait de basculer. Je vivais encore mais sans émotions ni souvenirs sans ce qui faisait jusque là le sel de mon existence…Comme mon aire associative pour l’orientation ne jouait pas son rôle habituel, je ne percevais plus les limites de mon corps, qui ne s’arrêtait par conséquent plus à l’endroit où ma peau entrait en contact avec l’air ambiant. Je me prenais comme un génie libéré de sa lampe magique.  P84

Le cerveau droit

Votre incapacité à vous rendre compte des variations de température ou de la position de vos membres modifie votre perception de votre corps. Votre énergie se diffuse à tout ce qui vous entoure. Voilà que vous atteignez les dimensions de l’univers.
La petite voix dans votre tête, qui vous rappelle qui vous êtes et où vous habitez, se tait. Vous oubliez les émotions qui vous ont façonné au fil des ans. La plénitude de l’instant présent vous absorbe tout entier. Tout, y compris la force vitale à l’oeuvre en vous, rayonne d’énergie à l’état pur.   P98

Mon AVC m’a obligée à me rendre compte que mon hémisphère droit abritait une forme de conscience dont dépendaient ma quiétude, ma joie et mon amour pétri de compassion pour le reste du monde. P161

Les différences entre le cerveau droit et le cerveau gauche

Beaucoup m’ont confié que leur raison  ( hémisphère gauche ) leur dictait souvent d’opter pour tel choix alors que leur coeur  (hémisphère droit) les incitait à un autre. Certains distinguent ce qu’ils pensent  (hémisphère gauche ) de ce qu’ils ressentent  (hémisphère droit ). D’autres parlent d’une conscience intellectuelle  (celle du cerveau gauche) par rapport à l’instinct corporel  (du cerveau droit). D’autres encore évoquent leur moi superficiel (dans l’hémisphère gauche) et leur moi profond ou authentique  (dans l’hémisphère droit)…Et bien entendu on peut opposer le cerveau masculin (sa moitié gauche) au féminin (sa moitié droite) ou le yang (l’hémisphère gauche) au yin (l’hémisphère droit). Un adepte de Carl Jung distinguera le type sensitif  (hémisphère gauche ) du type intuitif (hémisphère droit) ou le type intellectuel  (le cerveau gauche) du type affectif (le cerveau droit). P162

Avoir un AVC fut un don du ciel pour le Dr Jill Bolte Taylor

L’occultation de mon passé fut une véritable délivrance. Je venais de passer les 37 premières années de ma vie à me dépenser sans compter. Soudain, j’ai découvert ce que signifiait le verbe « être« , tout simplement. P86

Ses conseils pour atteindre la paix intérieur

Fort de son expérience, le Dc Jill Bolte Taylor donne de nombreux conseils pour vivre mieux au quotidien. D’ailleurs, ils ne sont pas sans rappeler les conseils donnés par Eckhart Tollé dans son livre le pouvoir du moment présent (cf articles: le hatha yoga et le pouvoir du moment présent pour se libérer des impuretés ; le hatha yoga et le pouvoir du moment présent pour se recentrer)

Décider d’être maître de son mental

Quelle délivrance de me convaincre qu’il ne dépendait que de moi de me laisser envahir par l’amour et la quiétude (de mon hémisphère droit), peu importe ce qui m’arrivait !…je reste en définitive la seule à décider de l’influence bonne ou mauvaise de tel incident sur mon humeur…p177

Mieux vaut prendre la paix interieure pour point de départ que de se la fixer comme objectif p179

Se féliciter d’être en vie, être dans le contentement

Il faut à tout prix prendre conscience que l’on peut très bien éprouver une douleur physique sans pour autant se laisser envahir par une souffrance émotive.
N’oubliez pas qu’au plus profond de votre hémisphère droit  (et donc de votre coeur) réside une paix éternelle. Le moyen le plus évident à mon sens de retrouver la paix en toute humilité consiste à nourrir un sentiment de gratitude. Quand je me félicite d’être en vie, eh bien la vie me paraît merveilleuse. P207

Identifier une situation de « crise » et ressentir

Dès que je repère un circuit cognitif en train de  s’activer dans mon cerveau, je me concentre sur ce que je ressens au plus profond de moi-même. Comment qualifierais-je mon état ? Mes pupilles se dilatent ? Le souffle me manque ? Mon coeur se serre ? La tête me tourne ? Mon estomac se noue ? L’anxiété me gagne ? Toutes sortes de stimuli sont susceptibles de mettre en branle les circuits de neurones qui suscitent en nous la crainte ou la colère, en provoquant une réaction physiologique type qu’il nous est par ailleurs loisible d’étudier. P182

Le secret de la quiétude consiste à chasser les pensées angoissantes qui nous distraient de l’ici et maintenant et des messages que nous transmettent en permanence nos 5 sens. P 205

Se remémorer des sensations

Le crépitement des gouttes d’eau sur mon visage me ramène aussitôt à la paisible innocence de mon hémisphère droit et un sentiment de pureté ne tarde pas à m’envelopper toute entière. La chaleur du soleil sur ma peau ou le souffle de la brise sur mes joues me rattachent à la partie de moi-même qui ne forme qu’un avec tout ce qui vit à la surface du globe. J’adore me tenir les bras écartés au bord de l’océan les cheveux au vent. Il me suffit ensuite de me remémorer les senteurs, les bruits et les sensations qui se produisent au plus profond de mon être à la  plénitude d’un tel instant pour m’y transporter de nouveau en pensée. P 199

Faire une activité physique

L’activité physique nous fournit aussi une excellente occasion de reprendre contact avec  notre corps en échappant à l’emprise de l’hémisphère gauche. P202

Le hatha yoga pour aller au delà des 2 hémisphères (droit et gauche)

Le hatha yoga est une technique physico-psychique qui permet de placer l’individu à l’équilibre et même aller au dela du cerveau droit et du cerveau gauche.

D’un point de vue énergétique,  le hatha yoga permet d’équilibrer les 2 polarités ida et pingala (qui se trouvent de part d’autres de la colonne vertébrale) et sortir de l’égo.

Sur le plan de la psyché, le hatha yoga permet d’équilibrer prana chakti (énergie d’action) et mana chakti (énergie de réflexions) et sortir de la dualité : bien – mal, ange – démon

Les séances de hatha yoga sont articulées autour d’asanas (postures), du pranayama (techniques respiratoires) et de nidra (méditation dirigée). Le hatha yoga élimine toutes les tensions physiques, mentales et émotionnelles. Il remet le corps dans l’axe, calme et canalise le mental et agit sur la psyché. Il permet à l’individu qui le pratique régulièrement de mettre en place des actions réalisatrices.

Stages Hatha Yoga avec Clément Leurent

arda bd

J’organise régulièrement des stages de Hatha Yoga. Ils sont l’occasion de perfectionner les différentes techniques du Hatha Yoga (asanas, pranayama, techniques de concentration, yoga nidra) tout cela dans un beau cadre avec une alimentation saine et équilibrée.

Pour plus d’infos : www.stageyogalagom.com

Le Hatha Yoga et le pouvoir du moment présent pour se recentrer

La dernière fois, nous avons abordé une des 3 imperfections du mental : Mala. Elle renvoie à tous les phénomènes liés à l’impureté : désir sensuel, arrogance, orgueil, envie, luxure. Grâce aux différentes techniques du hatha yoga nous avons montré qu’il était possible de faire un excellent travail de purification. Comme on ne peut pas être tout le temps sur le tapis, nous nous sommes appuyés sur les conseils d’Eckhart Tollé et son livre Le pouvoir du moment présent – Guide d’éveil spirituel pour faire perdurer l’état de Yoga dans la vie de tous les jours. Aujourd’hui, place à Vickepa, une autre imperfection du mental. Elle renvoie à la distraction, au bavardage mental, à notre incapacité à être pleinement présent dans ce que l’on fait.

img_20170202_085351_071

Vickepa : le bavardage, le vagabondage mental

Le mental est une machine qui fonctionne tout le temps. Qu’on le veuille ou non, régulièrement un bavardage mental vient frapper à notre porte. On a sans cesse des idées qui nous viennent. Certaines sont utiles et nous permettent de résoudre des problèmes analytiques (le mental mental). Les autres formes du mental : le mental affectif (désir) et le mental physique (faim, protection) ne nous sont pas d’une grande utilité.
En effet, ce qui nous coûte en énergie ce n’est pas de résoudre des situations de la vie de tous les jours mais le fait de ressasser inlassablement et dans tous les sens des événements passés ou de faire des projections futures pleines de désirs et de peurs. Voilà pourquoi Eckhart Tollé parle du pouvoir du moment présent.

Se recentrer pour atteindre l’état de YOGA

Patanjali définit le yoga comme la cessation de l’agitation mentale. Le yoga n’est donc pas une pratique mais un état qu’on cherche à atteindre ou mieux encore à faire perdurer. Le hatha yoga, les techniques du hatha sont les moyens pour atteindre l’état de Yoga. Même chose dans le yoga nidra, le nidra (sommeil éveillé) est une technique du raja yoga pour atteindre l’état de Yoga.

La salutation au soleil pour se recentrer

la-salutation-au-soleil (1)

La salutation au soleil est un enchaînement de 12 postures qui se réalise par paire. On la fait une fois à gauche et une fois à droite. Ainsi on équilibre le corps physiquement. Et comme le corps et le mental sont liés, on place le mental à l’équilibre.
Les points de concentration permettent également d’accentuer ce travail car ils sont placés le long de la colonne vertébrale.
Quelque soit le nombre de couches qu’on place, la salutation au soleil nous oblige à être pleinement présent si on veut la réaliser correctement. Elle demande un véritable effort, une discipline mentale pour recentrer notre mental qui cherche sans cesse à partir ailleurs.

Les asanas pour se recentrer

hatha-yoga-250

Lorsqu’on fait une séance d’asanas, on mobilise la colonne vertébrale dans tous les sens. On étire, renforce la face avant, arrière du corps, le côté gauche, le côté droit. Bref, on place physiquement le corps à l’équilibre, on le remet dans l’axe. Outre les bienfaits physiques qui se rapprochent d’une bonne séance d’ostéopathie, les asanas agissent sur le mental et lui permettent également de se recentrer.
Le mental et le corps sont intimement liés. Quand on en a plein le dos on a souvent mal au dos, quand on est stressé on a souvent mal au ventre. Avec le yoga, on travaille sur le corps, on dégage des tensions musculaires mais aussi nerveuses et psychiques. On débloque le mental.

Le pranayama pour se recentrer

pranayama-kundalini

Les techniques de pranayama doivent être placé dans le confort et la stabilité. Comme pour les autres techniques, trouver ce placer au niveau du souffle nécessite une belle qualité de présence et permet d’effectuer un travail de centrage. Les techniques de pranayama permettent d’ouvrir les 2 narines équitablement et placer ainsi l’individu à l’équilibre. On sort ainsi mécaniquement de la dualité et de la comparaison.
Dans toutes les techniques de yoga, le souffle joue une place prépondérante car il place au bout de quelques temps l’individu à l’équilibre. Et par définition, lorsque l’individu est placé à l’équilibre il n’y a plus d’agitation mentale. Il existe 3 points d’appuis pour calmer le mental. L’information corporelle, le souffle et l’état (observation de son propre état mental)
Il est donc essentiel de rester bien présent lorsqu’on effectue ses techniques, de ne jamais les faire de manière automatique. Ainsi, on canalise, on recentre son mental.

Se recenter à chaque instant grâce au yoga intégral ou au pouvoir du moment présent

Comme précisé en introduction, on ne peut pas être toujours sur son tapis. Même avec une pratique quotidienne et intensive, maintenir l’état de Yoga le reste de la journée demande des années et des années de travail. L’important encore une fois n’est pas de devenir de grands yogis mais de faire des progrès et de se rapprocher dans ses actions quotidiennes de ses aspirations profondes. Il faut bien sûr pratiquer régulièrement car il n’y a pas de liberté sans discipline.

Pour le reste de la journée, il faut d’abord :
1. tâcher d’utiliser son  mental seulement pour les aspects pratiques de la vie
2. identifier les situations où le mental vagabonde
3. Ne pas juger ses pensées comme positives ou négatives. Ne pas leur donner de l’importance. lâcher prise, observer
4. Se recentrer : retour aux corps, au souffle, contemplation

Utilisation du mental seulement pour les aspects pratiques de la vie

le_pouvoir_du_moment_present

Eckhart Tollé distingue 2 types de temps : le temps « horloge » et le temps « psychologique ». Qu’on le veuille ou non et en ce moment même le temps s’écoule…une seconde + une seconde + une seconde…Ce temps est incompressible (on a tous 24 heures dans une journée). Ekhart Tollé parle de temps « horloge ».
En revanche, lorsqu’on est dans l’identification au passé et la perpétuelle projection compulsive dans l’avenir on est dans le « temps psychologique ». L’idée est donc selon Eckhart Tollé d’apprendre à utiliser le temps « horloge » dans les aspects pratiques de notre vie  mais de revenir immédiatement à la conscience du moment présent quand les choses pratiques ont été réglés. De cette façon, il n’y aura aucune accumulation du temps psychologique.

Accepter ce qui est, sortez de la dualité et de la comparaison

Dès l’instant où le jugement cesse par l’acceptation de ce qui est, vous êtes libéré du mental. Vous avez fait de la place pour accueillir l’amour, la joie, la paix. En premier lieu, vous cessez de vous juger vous-même, et vous arrêtez ensuite de juger votre partenaire. Le plus grand déclencheur de changement dans une relation, c’est  l’acceptation totale de votre partenaire tel qu’il est. ..Cette acceptation vous transporte immédiatement au-delà de l’ego.
P170
Lorsque vous vivez en acceptant complètement ce qui est – seule façon saine de vivre – il n’y a plus ni « bien » ni « mal » dans votre vie. Il y a seulement le bien supérieur, qui   contient également le « mal ». Si l’on examine les choses d’un point de vue du mental, par contre, on trouve les opposés bien-mal, plaire-déplaire, aimer-hair. P194
J’ai appris à n’offrir aucune résistance à ce qui est, à laisser le moment présent être tel qu’il est et à accepter la nature impermanente de toute chose et de toute circonstance. J’ai donc trouvé la paix. P204 (moine boudhiste ayant passé 20 ans dans un monastère )

Lâcher prise : il n’y a pas de problèmes que des situations

chèvre

Tous les problèmes sont des illusions du mental. Il y a seulement des situations dont il faut s’occuper dans le moment présent, soit laisser telles quelles  et accepter comme faisant partie de l’être là du moment jusqu’à ce qu’elles changent ou qu’on puisse s’en occuper. P80

Le lâcher prise, c’est accepter le moment présent inconditionnellement et sans réserve. C’est renoncer à la résistance intérieure qui s’oppose à ce qui est, par le jugement de l’esprit et de la négativité émotionnelle….
En fait, quand vous lâchez prise, ce n’est pas la situation dans sa globalité que vous devez accepter, mais juste ce minuscule segment appelé instant présent. P222

Contemplation

nuit-etoileePar une belle nuit claire, sortez observer le ciel. Les milliers d’étoiles que vous pouvez voir à l’oeil nu ne représentent qu’une fraction infinitésimale de ce qui est là…et le plus grand miracle de tout cela, c’est que l’immobilité et l’immensité qui permettent à l’univers d’être ne se trouvent pas uniquement dans l’espace, mais également en vous. Quand vous êtes complètement et totalement présent, vous retrouvez cette immobilité et cette immensité dans l’espace intérieur paisible qu’est le vide mental.p157
Lorsque l’espace et le temps sont intérieurement actualisés comme le non manifeste, c’est-à-dire le vide mental et la présence, ils continuent d’être pour vous mais deviennent beaucoup moins importants. Le monde existe toujours pour vous mais il ne vous contraint plus. P158

Plus de conscience, d’intériorisation : retour au corps et souffle

Chaque fois que vous devez attendre, peu importe où, utilisez ce temps là pour sentir votre corps subtil. De cette façon, les embouteillages et les filles d’attente deviennent très agréables. Au lieu de vous projeter mentalement loin du présent, enfoncez vous plus profondément dans le présent en occupant davantage votre corps.  P134
En définitive, quand de tels défis se présentent – et ils ne manquent pas de le faire -, prenez l’habitude de revenir immédiatement à l’intérieur et de vous concentrer autant que vous pouvez sur le corps énergétique… lorsque votre attention est dirigée vers l’intérieur, que vous sentez votre corps énergétique et désengagez votre attention du mental, vous retrouvez immédiatement le calme et la présence. P135

Stages Hatha Yoga avec Clément Leurent

arda bd

J’organise régulièrement des stages de Hatha Yoga. Ils sont l’occasion de perfectionner les différentes techniques du Hatha Yoga (asanas, pranayama, techniques de concentration, yoga nidra) tout cela dans un beau cadre avec une alimentation saine et équilibrée.

Pour plus d’infos : www.stageyogalagom.com

Le Hatha Yoga et le pouvoir du moment présent pour se libérer des impuretés

Je viens de terminer un livre qui m’a beaucoup parlé : Le pouvoir du moment présent – Guide d’éveil spirituel. Son auteur Eckhart Tollé n’est pas un yogi mais il a la « chance » d’avoir connu  l’éveil spirituel. Le pouvoir du moment présent est un livre plein de vérités profondes. Il  donne des outils pour être plus libre et fait échos à la quête spirituelle que l’on retrouve en Hatha Yoga.le_pouvoir_du_moment_present

En yoga on distingue 3 types d’imperfections du mental : Mala (désirs) ; Vickepa (distractions) et Awarna (incapacité à se comprendre soi-même). A travers les différentes techniques du hatha yoga on peut se libérer de ces 3 imperfections.

L’idée de cet article (et des 2 autres qui suivront) est de montrer tous les bienfaits du hatha yoga pour se libérer des imperfections du mental mais aussi de montrer que les mots et conseils d’Eckhart Tollé peuvent être un excellent complément. 

Aujourd’hui, nous nous intéresserons à Mala. Mala est une des 3 imperfections du mental. Elle renvoie à tous les phénomènes liés à l’impureté : désir sensuel, arrogance, orgueil, envie, luxure.

L’égo principal responsable de nos impuretés

Ego

  1. Selon mon interprétation des propos d’Eckhart Tollé et au risque de faire un raccourci concernant la classification des impuretés du mental, l’égo serait le principale responsable de nos impuretés.
    Eckhart Tollé n’a pas connu l’illumination grâce à sa sadhana (pratique intense et régulière). A l’aube de ses 30 ans,il a simplement eu « la chance » de faire une grosse dépression. Grâce à cet événement, il a pris conscience qu’il y a une différence entre son moi et son « je ». Le « je » correspondant à l’Ego, responsable de l’agitation mentale et le « moi » à son moi profond, qui correspond à ses aspirations profondes.

Si je ne réussis pas à vivre avec moi-même, c’est qu’il doit y avoir deux moi : le « je » et le « moi » avec qui « je » ne peut pas vivre. Peut-être qu’un seul des 2 est réel pensai-je.
Cette prise de conscience étrange me frappa tellement que mon esprit cessa de fonctionner. J’étais totalement conscient, mais il n’y avait plus aucune pensée dans ma tête.  Puis, je me sentis aspiré par ce qui me sembla un vortex d’énergie.*

Pour Eckhart TOLLE, cette imperfection du mental est liée à l’égo qui « a besoin de problèmes, de conflits et d’ennemis pour renforcer le sentiment de division dont dépend  son identité. » P178
La grande majorité des humains est encore prise dans le piège qu’est le mode de conscience fondé sur l’ego, c’est à dire que les individus s’identifient à leur mental et sont contrôlés par lui…le mental ressemble à un navire qui coule. Si vous ne le quittez pas, vous sombrerez avec lui. P118

Le moment présent pour vivre votre vie avec joie, aisance et légèreté

combatordinaire01

J’aime beaucoup la série de BD « le combat ordinaire » de Manu Larcenet. Pourtant je me suis toujours dit que la vie ne doit pas être un combat. Eckart Tollé soutient qu’en vivant le moment présent on se libère des impuretés pour vivre une vie avec joie, aisance et légèreté.

Demandez-vous s’ il y a de la joie, de l’aisance et de la légèreté dans ce que vous entreprenez.  S’il n’y en a pas c’est que le temps à pris le dessus, que le moment présent est passé à l’arrière plan et que la vie est perçu comme un fardeau ou un combat. P84

Quand vous êtes libéré du temps psychologique, vous ne poursuivez plus vos objectifs avec l’inflexible acharnement sous tendu par la peur, la colère, le mécontentement ou le besoin de devenir quelqu’un p85

Le meilleur indice de votre niveau de conscience, c’est votre façon d’affronter les défis de la vie lorsqu’ ils surviennent. P90

La salutation au soleil pour se purifier

la-salutation-au-soleil (1) La salutation au soleil est un enchaînement de 12 postures qui réalisé dans sa forme dynamique et avec un minimum d’une vingtaine de répétitions de chaque côté permet de faire un travail de purification.
Elle permet au même titre qu’un effort physique de longue durée à allure modérée (course à pied, vélo, natation) de libérer une hormone de bonheur appelé endorphine. Cette hormone provoque une sensation d’extrême légèreté. Elle libère aussi le corps des toxines par la transpiration, expulse le mucus et place l’individu à l’équilibre en ouvrant équitablement les 2 narines.
Là où la salutation au soleil apporte une dimension supplémentaire c’est dans la canalisation du mental. Rappelez vous que la salutation au soleil est un enchaînement de 12 postures. Pour la réaliser proprement elle nécessite une concentration extrême et demande d’être totalement dans le moment présent.
Les débutants se concentrent principalement sur le placé. Puis ensuite on rajoute une couche. On rajoute le souffle. Quand ces 2 éléments sont maîtrisés, le mental recommence à vagabonder. On peut aller rajouter des points de concentration, des couleurs, des bija mantras et des chakras. En rajoutant ces couches successives, le mental n’a plus le temps de ressasser le passé ou de se projeter sur le futur. Avec ses techniques, on arrive à réunir la totalité de soi-même et de ce fait de se libérer des impuretés. Voilà pourquoi la salutation au soleil fait partie des 112 techniques de réalisation.

Les asanas pour se purifier

Asanas

Les asanas avec leur alternance d’étirements et de contractions permettent de construire un corps fort et souple mais aussi faire un excellent travail de drainage.

Quand on tient une posture pendant une longue durée (à partir de 3 minutes), on vide la zone étirée de son sang et si on place une contraction par la suite sur cette même zone on a un sang nouveau, ré-oxygéné qui vient ré-alimenté la zone concernée. On améliore ainsi la circulation sanguine et énergétique et on élimine plus généralement les toxines.
En yoga on dit que lorsqu’on tient une posture longtemps (7 à 8 minutes), on commence à sortir des zones réflexes. On apprend à lâcher prise.

Le lâcher prise c’est à dire l’abandon de toute résistance mentale et émotionnelle face à ce qui est, est aussi une porte d’accès au non manifesté. La raison à cela en est simple : quand vous résistez intérieurement, vous vous coupez des autres, de vous même et du monde environnant p151

Drapeaux tibétainsQuand on sort des zones réflexes en yoga, on dit que l’on commence à sortir de nos conditionnements.
Il y a 3 types de conditionnements. Le conditionnement sexuel. Nous sommes tous des êtes sexués. Si on est un homme on est généralement attiré par une femme et inversement. Aussi, qu’on le veuille ou non, la première chose qu’on voit chez un individu c’est son genre. Et cela conditionne nos comportements et nous empêche de voir pleinement chaque individu comme un être.
Le 2eme type de conditionnement concerne notre environnement social. A moins d’être né sur une île isolée du monde et des êtres humains, on est tous conditionné par notre culture et environnement social. Voilà pourquoi pour donner un exemple simple on a tendance à regarder notre téléphone portable quand on voit quelqu’un regarder son téléphone portable. Rien de grave en soi mais cumulé tous ses conditionnements nous empêche de nous réaliser dans la vie de tous les jours.
Le dernier conditionnement est notre cause. Pourquoi nous nous sommes incarnés sur terre ? Qu’est ce qui m’apporte une joie profonde? Pour beaucoup d’entre nous, on passe notre vie à se poser cette question.

Le pranayama pour se purifier

pranayama-kundalini

Le pranayama sont des techniques de souffle (kapalabati, anuloma viloma, bastrika, respiration carrée, sitali, sitkari, ujayin, kumbakha…etc).
Selon le swami Mukthananda, il n’y a pas d’évolution possible sans purification.
De la même manière que sur les postures, les techniques de pranayama nous permettent de sortir des zones réflexes, de nos conditionnements lorsqu’on les tient 7 à 8 minutes. Pour cela, il suffit juste de pratiquer régulièrement chacun à son rythme. Et plus on pratique et plus on est libre, moins on est conditionné par notre environnement social, notre cerveau reptilien (nos peurs et nos pulsions du bas) et plus on peut se réaliser, être vraiment la personne que l’on souhaite être au plus profond de nous.
Par exemple,le kapalabati permet de faire un travail de purification. Il agit directement sur le kanda, point de départ de tous les nadis (circuits énergétiques). En faisant cette technique on fait un véritable travail de purification et améliore la circulation énergétique à l’intérieur du corps.
Par la naissance de l’équilibre et l’apparition du témoin silencieux le pranayama nous libère de toutes ces imperfections.

Le Yoga Intégral pour se libérer des impuretés du mental

Canaris

Une pratique régulière des différentes techniques de Hatha Yoga permet de se libérer de Mala, des impuretés du mental. C’est tout simplement un phénomène énergétique. Toutefois, il faut un certain nombres d’années de pratique intensive et régulière pour maintenir un état de yoga permanent. En attendant, il est nécessaire de continuer sa sadhana mais aussi de gérer au mieux la vie de tous les jours.
La première étape est tout simplement d’arriver à identifier une situation où le mental est agité. La deuxième marche est arriver à trouver une solution rapide pour arrêter cette agitation mentale. Eckhart Tollé propose quelques solutions.

Prendre conscience de sa respiration

Vous pouvez mettre fin à cette folie corrosive qui sape votre santé et votre vie : il vous suffit d’appréhender l’instant présent. Prenez conscience de votre respiration….Tout ce que vous aurez jamais à affronter et à envisager dans la vie réelle, c’est cet instant. Alors que vous ne pouvez le faire dans le cas de projections mentales imaginaires. P102

Eteindre son mental inutile

InterrupteurSelon Eckhart Tollé, il est possible d’éteindre son agitation mentale comme on éteint un interrupteur.

Hatha Yoga + vivre moment présent = fin des impuretés

Le hatha yoga est une méthode physico-psychique qui permet de placer à l’individu à l’équilibre, de sortir de toutes formes de dualité : amour-haine, désir-peur, action- réflexion…et par définition de se libérer des impuretés. Avec une pratique régulière on arrive à maintenir cet état d’équilibre de plus en plus longtemps dans une journée. Malheureusement ou heureusement il est nécessaire d’avoir une pratique régulière et intense (on parle de 12 ans en samadhi) pour que cet état devienne permanent.  Voilà pourquoi, pour faire de nouveaux progrès il peut être intéressant (en plus d’une pratique quotidienne) comme le propose Eckhart Tollé de vivre le moment présent à chaque instant en disciplinant son mental ou en se concentrant sur sa respiration lorsque le mental est agité. Ainsi on peut aller un plus vers sa cause.

La prochaine fois on se penchera sur une autre imperfection du mental : Vickepa  (distraction). On verra comment le hatha yoga et le pouvoir du moment présent peuvent nous recentrer.

Stages Hatha Yoga avec Clément Leurent

arda bd

J’organise régulièrement des stages de Hatha Yoga. Ils sont l’occasion de perfectionner les différentes techniques du Hatha Yoga (asanas, pranayama, techniques de concentration, yoga nidra) tout cela dans un beau cadre avec une alimentation saine et équilibrée.

Pour plus d’infos : www.stageyogalagom.com

*Pendant 2 ans, Eckhart Tollé est resté scotché dans une phase de contemplation. Il pouvait rester des heures ébahi à regarder une fleur ou une bouteille en plastique. Puis il a repris une vie normale et depuis il se consacre à guider les personnes qui l’entoure dans leur éveil spirituel.